Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 18:20

La laïcité , parlons-en!

 

L'association FEMMES SOLIDAIRES défend les valeurs de mixité, de laïcité et d'égalité pour les droits des femmes .

Nous vous invitons à participer à un Temps fort sur la LAÏCITÉ

 

VENDREDI 31 MARS

salle 2, Espace Dewailly à Amiens, de 14h à 20h

 

avec Soad Baba Aissa : membre de la direction nationale de Femmes solidaires et fondatrice de l'association pour la mixité, l'égalité et la laïcité en Algérie

 

UN TEMPS DE FORMATION

 

14h Accueil

14h30 : Historique de la loi de 1905

Qu'est-ce-que la laïcité ?

La laïcité est elle en danger ?

La laïcité et l' émancipation des femmes

La laïcité dans notre quotidien

Échanges tout au long de la formation

 

Cette formation s'adresse aux adhérent-e-s de Femmes solidaires, aux responsables d'association, aux acteurs sociaux …..

 

Une exposition « Elles comme laïcité «

 

UNE CONFÉRENCE- DÉBAT de 18h à 20h ,entrée libre , ouverte à toutes et à tous

……………………………………………………………………………………….

 

Merci de confirmer votre présence à la FORMATION gratuite du 31 mars 2017

 

NOM : ……………………………..Prénom : ………………………………..

 

Association / organisme : …………………………………………………….

 

assisterai à la formation le 31 mars à 14h OUI NON

 

assisterai à la conférence-débat le 31 mars à 18h OUI NON

 

 

à renvoyer à : Femmes solidaires 52 rue Vatable, 80090, Amiens

par mail : femmes.solidaires80@laposte.net ou/et femmes.solidaires80@gmail.com

 

ou par téléphone : 03 60 10 55 49

Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 11:03

course solidaire féminine 12 mars 2017course solidaire féminine 12 mars 2017
Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 10:01

 Lundi 6 février 2017 : IVG / Contraception

 

L'IVG a été légalisé en 1975 en France .

Simone Veil a mené le combat au niveau parlementaire, mais il ne faudrait pas oublier que ce sont les femmes militantes qui sont aussi les héroïnes, et les médecins qui se sont engagé-e-s dans ce combat .

En 2001, le délai autorisé passe de 10 à 12 semaines pour permettre à une femme de pratiquer un avortement . Cette loi avait été défendue par Martine Aubry .

La loi Veil a depuis fait l'objet de retouches, notamment pendant le dernier gouvernement :

Le 1er avril 2013, Marisol Touraine a rendue gratuite l'IVG  pour toutes les femmes ( auparavant, seules les mineures étaient remboursées entièrement . Les femmes majeures étaient remboursées de 70 à 80%.
Le remboursement de l'IVG, absent de la loi Veil, a été introduit par la loi Yvette Roudy en 1982.

Dans la loi sur l'égalité Femmes Hommes , défendue par Najat Vallaud Belkacem,
 le 4 août 2014, il y a la suppression du critère imposant une « situation de détresse «  pour justifier un IVG .

Le 26 novembre 2014 , l'Assemblée nationale réaffirme le » droit fondamental «  à l'avortement.

Le 26 janvier 2016 : suppression du délai de réflexion d'une semaine . Les sages-femmes sont habilitées à pratiquer une IVG médicamenteuse .

Le 1er avril 2016 ; tous les actes sont pris en charge à 100% par la sécurité sociale .

Le 1er décembre 2016, L'Assemblée nationale vote le délit d'entrave numérique . Cette nouvelle disposition pour protéger le droit à l'avortement est un outil pour limiter l'influence des groupes anti-IVG qui avancent masqués sur Internet . L'instauration de ce délit, passible de 2 ans de prison et de 30000 €d'amende, vise à obliger les plate formes qui se présentent comme des sites d'information objective sur l'IVG à apparaître pour ce qu'elles sont : des portails de propagande renvoyant sur des numéros verts téléphoniques où des militants , et non des professionnels, font pression sur les femmes pour les dissuader d'avorter .

Il faut remarquer que toutes les lois faisant avancer l'IVG ont été portées par des femmes , dans des gouvernements de gauche .

42 ans après la loi Veil, le Haut conseil à l'égalité ( où Femmes solidaires siège) dresse un bilan positif des actions mises en œuvre ces dernières années pour faciliter l'accès à l'avortement ;
«  la forte mobilisation du gouvernement et du Parlement pour améliorer l'accès réel à l'avortement , à des informations objectives et dépassionnés et pour dédramatiser le recours à cet acte ? Néanmoins, l'IVG reste, en 2017, un droit à garantir et à défendre «  déclare Danielle Bousquet .

Le HCE identifie quelques obstacles pouvant encore être levés . Les pouvoirs publics peuvent encore agir :

A court terme, en examinant dans les meilleurs délais la proposition de loi relative à l'extension du délit d'entrave aux informations publiées sur l'IVG internet.
Je ne connais pas le résultat du Sénat.

A moyen terme, en levant les derniers obstacles au plein accès à l'avortement :

 suppression de la double clause de conscience, l'autorisation des IVG par aspiration dans les Centres de planification familiale et d'éducation familiale, et dans les Maisons pluri-professionnelles de santé

la suppression de la forfaitisation de l'IVG

le renforcement de la formation initiale et continue des professionnel-le-s de santé.

Dans la durée, garantir , partout sur le territoire, les meilleurs conditions d'accès à l'IVG :
libre choix de la méthode
accès entre les 10 et 12 semaines comme le prévoit la loi
confidentialité , gratuité, choix effectif pour les femmes sans papiers.

Alors que les gouvernements espagnol, portugais et polonais ont récemment tenté de restreindre ce droit et que certains débats politiques français peuvent laisser craindre des reculs, le HCE appelle à maintenir un portage politique fort, seule garantie de l'accès réel à l'avortement pour toutes les femmes qui le souhaitent, où qu'elles habitent.

Le rapport du HCE révèle aussi que :
le nombre de gynécologues est en baisse
130 établissements spécialisés dans l'IVG auraient été fermé en l'espace de 10 ans.
De plus , face à un système de santé qui subit de plein fouet les baisses de crédits et la concentration croissante de l'offre de soins ( avec, comme conséquence, le rallongement des délais d'attente, l'impossibilité de choisir la méthode d'interruption de grossesse ou le type d'anesthésie), nous réaffirmons que la défense du droit à l'IVG passe aussi par une attribution des moyens à la mesure des besoins. Toute politique progressiste qui n'est pas accompagnée par des moyens adéquats, est une politique illusoire .

J'ajouterai quelques faits :
Chaque année , dans le monde, 46 millions de femmes enceintes ont recours à une interruption volontaire de grossesse .
La moitié ( 20 millions) ont lieu dans l'illégalité dans un contexte socio-économique hostiles .
Une femme meurt toutes les 9 minutes dans le monde de suites d'un avortement illégal .

La victoire des femmes polonaises qui sont descendus massivement dans les rues lors de qu'on a appelé un «  lundi noir ». Elles ont tenu en échec, ceux qui voulaient interdire l'avortement . Leurs représentantes ont reçu le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes le 9 janvier 2017.
 
Aux USA, le président Donald Trump s'est entouré de hauts responsables ouvertement hostiles à l'avortement . Il vient de signer un décret interdisant le financement par de l'argent fédéral d'ONG internationales qui soutiennent l'avortement .
Galvanisés par la victoire de Trump, les opposants américains à l'avortement se mobilisent et ont déjà adopté en décembre, dans certains états où ils ont le pouvoir, des mesures anti-IVG draconiennes .

Les lobbying acharné des anti-choix a gagné le Parlement européen, où les attaques contre le droit à l'avortement et plus précisément les associations du planning familial se sont intensifiées.

En Italie, où plus de 80 % des médecins refusent de pratiquer l'avortement, la clause de conscience n'est pas un enjeu symbolique, mais un véritable problème de santé publique !

En France, les discours récents de François Fillon, et ceux de Marion Maréchal Le Pen annoncent une volonté de revenir sur ce droit .

Par ailleurs, dans de nombreux pays, on assiste à la montée des conservatismes religieux de tous bords qui veulent légiférer sur le corps des femmes, contre la volonté des femmes.
Les attaques répétées contre ces droits nous alertent, mais ne nous découragent pas !
Nous constatons qu'il n'est d'avancée dans les droits des femmes qui ne soient le fruit de leurs durs combats . Rien n'est jamais acquis, tout est à conquérir .
Nous nous mobiliserons pour la défense des libertés fondamentales .

 

Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 09:58

 Réunion-débat du lundi 6 février 2017


                     IVG/ contraception : où en est-on dans la Somme ?

Le docteur Patrick Kaczmarek médecin exerçant au centre d'orthogénie du CHU d'Amiens , mais aussi médecin militant depuis de nombreuses années pour  le droit à l'IVG dans la Somme ;  et Fabienne Jacques , sage-femme au CHU et professeure à l'école de sage-femme, étaient là pour répondre aux questions des personnes présentes .
38 personnes étaient présentes à ce débat .

Lecture d'un texte sur l'historique législatif du droit à l'IVG. ( voir fichier joint )

Constats :

Au centre d'orthogénie du CHU d'Amiens

Orthogénie, du mot grec «  orthos » = droit, et «  geneia » »= production, formation.
Les centres d'orthogénie sont des services médicaux-sociaux dans lesquels il est possible de pratiquer une IVG.
La subvention du conseil départemental est passée de 200 000 à 100 000 € cette année et sera supprimée l'année prochaine. Il s'en suit un déclin des moyens humains et matériels : postes supprimés et heures d'ouverture en baisse, plus que 2 jours et demi par semaine.
Cette baisse de subvention est la décision d'une élue départementale, non spécialisée dans ce domaine.

Le CHU ne veut pas compenser cette baisse de moyens. Et le gouvernement n'intervient pas.
Il existe une volonté d'étouffer, d'entraver le développement des centres orthogéniques.
Véritable déclin des moyens humains et financiers qui risque à terme de conduire à la même situation catastrophique que dans le Nord sans plus aucune subvention.
L’accueil n’est plus assuré qu’à mi-temps les après-midi seulement.

Une circulaire vient d'arriver dans le service, qui préconise 2 consultations à 48h d'intervalle pour l'IVG médicamenteuse. Les femmes du rural, avec peu de moyens de transport, auront des difficultés à venir 2 fois à Amiens. Est-ce une mesure de dissuasion ?

Un progrès : des internes viennent faire des IVG.

Dans les centres de planification

Un nouveau centre a ouvert ses portes le 15 nov 2016 à la Maison des adolescents, près de la gare d'Amiens.
Sur Amiens : au Centre Léo Lagrange, Rue Riolan, Maison de la Santé (espace Maurice Ravel), à l'université.
+ Abbeville, Albert, Péronne, Moreuil, Corbie, Roye, Nesle, Montdidier, Rue, Friville-Escarbotin, Poix de Picardie.
Le conseil départemental projette de fermer la moitié des Centres médicaux sociaux, donc personnels en moins et éloignement de l'accès, surtout dans le rural.

Autres
Certains pharmacien-ne-s ne jouent pas le jeu sur la contraception d'urgence.

Depuis août 2016, les sages-femmes peuvent pratiquer l'IVG médicamenteuse, mais demandent une formation.
Dans la somme ; seulement 3 ou 4 médecins généralistes pratiquent l'IVG médicamenteuse.

Des jeunes femmes se plaignent de l'accueil des gynécologues et du manque d'information sur les moyens de contraception , sur les effets secondaires de la pilule .

Manque d'interventions sur l'éducation sexuelle dans les établissements scolaires, dont l'initiative est laissée au chef d'établissement. Cette inégalité de territoire fait que des élèves peuvent plusieurs interventions dans leur scolarité et d'autres pas une .

Il existe encore beaucoup trop d’accidents de contraception.

Je suis très étonnée du discours tenu par les lycéennes que je reçois dans le cadre d'examen à préparer  . Elles semblent imprégnées du vocabulaire utilisé par certains candidats «  ivg de confort » «  ivg est devenu un moyen de contraception » et par manque d'information n'ont pas d'esprit critique sur la position de ces candidats .

Quand lors de débats , nous constatons que beaucoup de femmes ignorent que le droit à l'ivg peut être précaire en France , qu'il subit une inégalité territoriale et qu'il peut être en danger.

ACTIONS à mener au vu de ces constats

- continuer à dresser les constats dans la Somme (centres de planification, pharmacien-ne-s, médecins , les services privés)
Sylvie se rendra au nouveau centre de planification à la Maison des adolescents .
Nous essaierons de mener une enquête auprès des jeunes filles ayant eu des consultations en lien avec la contraception .( peut-être sous forme de questionnaire)
Publier ces résultats et en tirer des conclusions .

- réclamer une formation de qualité des internes, des gynécologues, des sages-femmes, des infirmières scolaires, des médecins généralistes.

- interpeller l’Éducation nationale par rapport aux programmes.

- nommer les responsables qui retirent les moyens financiers pour garantir un droit à l'IVG pour toutes les femmes sur le territoire.

- informer en masse les femmes de la remise en cause de leur droit.

- informer les jeunes femmes sur les différents moyens de contraception
-faire appliquer les lois sur l’égalité salariale, l’IVG et les formations existantes en les renforçant.
- exiger une veille sanitaire sur l'IVG / contraception .

 

Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 22:06

Femmes solidaires fera le point dur l'IVG/ contraception dans la Somme.

Repost 0
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 12:15

Rendez vous à l’Assemblée Général

lundi 16 janvier à 18 h Espace Dewailly 

Projection à 19h du film «  L’histoire de notre mouvement : 70 ans d’actions et de luttes pour les droits des femmes"

Bien solidairement

Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com - dans réunion
commenter cet article
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 19:48

Compte-rendu de la réunion du lundi 2 janvier 2017 à 14h

Personnes présentes : Élisabeth ( a du partir à 15h20) Jeanine ( à 16h ), Eve, Anne Marie, Martine F, Fabienne ( jusqu'à 18H ). Estelle ( de 18h à 19h15 ) Je remercie Daniel Carbonnel , guide conférencier, de nous avoir accordé du temps pour nous aider à préparer les journées du Matrimoine 2017 .


Ordre du jour : 2 actions pour 2017 :

Les journées du Matrimoine et « Si j'étais élue » .

Les journées du Matrimoine 2017 : vendredi 29 / samedi 30 / dimanche 31 septembre 2017

Nos objectifs : mettre en valeur l'histoire des femmes dans différents domaines , des femmes d'Amiens, des femmes samariennes, des femmes picardes et d'ailleurs . Amener les femmes des quartiers prioritaires à participer à ces journées.

Pour 2017, nous avons retenu 3 axes : les femmes dans la littérature / les femmes dans l'histoire / les femmes autour du textile .

Les femmes dans la littérature
Présence d'auteures dans les librairies + une vitrine consacrée à des productions de femmes . Je prendrai contact avec la librairie Pages d'encre / Fabienne et Eve avec la librairie Le Labyrinthe / Eve avec la librairie Martelle .
Organisation d'une rencontre littéraire pour désigner des textes d'auteures que nous pourrions proposer pour l'épreuve de français du bac . Isabelle Masson est prête à nous aider et réfléchit à une liste de textes . Lieu : Le Polyglotte ?
Martine F et Eve iront au 2ème quiz insolite, le mercredi 25 janvier à 19h au Polyglotte à Amiens, pour prendre contact avec ce lieu . Une réunion sera programmé ultérieurement, à laquelle pourront participer des professeures de français .

Les femmes dans l'histoire Lieu : à Camon
Parcours urbain autour des femmes résistantes et femmes déportées à Ravensbruck
Présentation de notre exposition « La force des femmes « 8 thématiques développées à partir des réalités historiques du camp de Ravensbruck.
Noms de rues : Camon compte déjà des rues avec des noms de femmes ( rue Danielle Casanova/ Louise Michel/ Marie Curie / rosa Luxemburg/ Émilie Debrie/ Lucie Aubrac . Nous aimerions y apporter d'autres noms ( Isabelle Masson nous fera des propositions de femmes militantes de Camon )
Mylène Guériot va contacter le centre culturel Les Nymphées et la Bibliothèque . Peut être encore des lectures spectacles avec la Compagnie P14

Les femmes autour du textile
Nous cherchions un thème qui pourrait davantage séduire les femmes des quartiers prioritaires . Des ateliers de couture à l'histoire du travail des femmes dans les filatures, teintureries à Amiens et plus particulièrement dans le quartier St Leu.
Parcours urbain sur l'histoire du textile dans le quartier St Leu Daniel fait des recherches et nous dit dans quelques jours s'il pourra assurer la visite .
Projection de films documentaires : dans la Salle Maurice Honest, boulevard Baraban sur les petits métiers de la couture : voir fonds audiovisuels du Conseil régional , aux archives départementales ( Élisabeth y fera des recherches), archives du patrimoine, archives municipales... Contacter Madame Dancelle , prof histoire à l'IUFM, qui a fait un travail sur le textile . Lister et recenser les métiers de femmes .
Expositions : à La Galerie de la Dodane Une partie de l'exposition sur le velours de la Bibliothèque ( Estelle se renseigne )
Exposition d'artistes contemporaines en art du tissu . Exemple des artistes de Patchwork ( contacter La Salamandre / Le petit point) ou autres créatrices en art du tissu . Avec des productions des femmes des associations ( 3 à 4 œuvres par association ) qui pourront être à vendre. Prévoir un vernissage .

Campagne « Si j'étais élue »
Une action de proximité d'éducation populaire . Nous irons à la rencontre des femmes pour recueillir leurs paroles au sujet :« Si j'étais élue, quelles seraient les premières mesures que je prendrais ? « . Nous rencontrerons des femmes de tous âges , de tous milieux sociaux, rurales et citadines , ...... Soit elles écrivent elles mêmes , soit nous transcrivons leurs paroles . Quelques détails à noter sur chaque femme : le prénom, l'âge , la profession . Les paroles pourront être recueillies dans des cahiers ( seront distribués à l'AG ). Un premier bilan sera fait fin février . Plus d'informations seront données au CN des 28 et 29 janvier à Paris .
La parole de ces femmes constitueront un programme qui sera présenté aux différents candidat-e-s aux élections présidentielles et législatives. Comme nous l'avions fait dans une campagne sur la précarité des femmes, nous envisagerons peut être de réaliser un recueil avec ces paroles de femmes .
Selon les thématiques abordés , le programme pourra être présenté aux différentes institutions et organismes . ..................................

Derniers détails pour l'AG du 16 janvier salle Dewailly
Fabienne s'occupe de récupérer un vidéo-projecteur et les rallonges électriques . L'installation se fera dès 18H. J'apporterai mon ordinateur / la boisson et les gâteaux . Bertille et Eve seront à l'accueil pour les cartes d'adhésions .
L'AG commencera à 18 h , sera rapide pour être finie à 19h pour la projection .
Nos expositions dans les établissements scolaires et bibliothèques

Avec Estelle, nous avons revu le texte de la lettre à envoyer aux bibliothèques et écoles maternelles et primaires Nous avons revu les noms des responsables des bibliothèques .
Conclusion Vous pouvez nous apporter vos suggestions et vos idées sur ces différents sujets .

Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 13:42

Compte-rendu de la réunion du lundi 5 décembre 2016


Personnes excusées : Estelle, Élisabeth

Personnes présentes : Céline, Bertille, Annick, Anne Marie, Martine T, Eve, Fabienne, Jeanine, Sylvie, Claire, Martine F

Préparation de l'AG


Elle aura lieu le lundi 16 janvier à 18h , salle 1 , espace Dewailly. Bertille est candidate pour entrer au bureau , pour travailler avec un groupe de jeunes . Après l'AG, à 19h : projection du film « Les 70 ans de notre mouvement de 1945 à 2015 « les actions menées pour les droits des femmes . Bertille et Eve seront à l'accueil . Un moment convivial clôturera la soirée .
Actions en décembre

Lundi 12 : Martine, Anne Marie, Estelle et Eve iront la journée à Montataire, pour avec le comité de Montataire et Soad ( du national) pour préparer des actions autour de la laïcité . Nous profiterons du trajet étudier comment faire vivre nos outils . Lundi 12 , à 10H30, Fabienne représentera FS à l'inauguration des nouveaux locaux de l'Udaus
Mercredi 14 : Martine et Anne Marie animeront un débat à Abbeville à 18H30 au Crofter's, 21 Boulevard Vauban . ( Il y a encore 2 places pour les personnes qui seraient intéressées pour venir ) Vendredi 16 : les 40 ans d'Agena à Mégacté à 17h , plusieurs d'entre nous y sera .

Bonnes nouvelles
Le pole éducatif secteur ouest organise des actions sur le thème de l'égalité femmes / hommes, qui se clôtureront les 7 et 8 mars 2017. Madame Appa a présenté nos revendications ( de l'atelier 1 du Forum) à la Préfecture le 25 novembre. J'ai rencontré Michèle Quesnel, la présidente de la Maison pour tous de Rivery . Elle attend nos propositions d'actions .
Le CREAI Hauts de France nous sollicite pour participer à une étude sur la santé . Pauline Tursi souhaite travailler avec un groupe de femmes de 6 à 8 personnes, 2 entretiens de 2 heures en janvier . Martine, Eve, Anne Marie, Bertille, Sylvie, Fabienne sont intéressées . Nous avons proposé des dates : vendredi 13 janvier et un autre jour dans la semaine du 22 au 28 janvier . Vous pouvez venir rejoindre le groupe

Propositions de projets pour 2017 Sur toute l'année Campagne : Sexisme, c'est pas notre genre
Laïcité et féminisme FS commence un tour de France de la laïcité, dans les départements et les régions en organisant un moment public fort avec l'appui de la prochaine exposition « Laïcité »
Actions à la suite des conclusions des ateliers du forum . Faire vivre nos outils dans des animations dans les établissements scolaires et autres..

Chronologiquement

JanvierLundi 9 janvier : Martine et Anne Marie vont au lycée Jean Racine pour des animations autour de l'expo « Je ne crois que ce que je vois » Notre expo « La force des femmes » sera au lycée Louis Thuillier Lundi 16 janvier : à 18h , AG , salle 1 , espace Dewailly
Les 28 et 29 janvier : collectif national

Février
Lundi 6 février : débat sur l'IVG et contraception
Nous travaillerons sur la préparation de la Campagne « Si j'étais élue » une action de proximité d'éducation populaire, pendant les campagnes électorales. Nous irons à la rencontre des femmes, nous recueillerons leurs paroles après la question « Si j'étais élue que ferai-je pour les droits des femmes ? Quelles seraient mes premières mesures ? « . Au CN de janvier nous aurons les grandes lignes pour cette campagne . Nous devons analyser les programmes des différents candidats à la présidentielle et voir comment ils traitent la thématique des droits des femmes . Actions en mars / avril / mai

Mars
Mercredi 8 mars , nous soutiendrons et participeront aux différentes initiatives .
A Moreuil Exposition « Art en Elles » du 6 au 27 mars , au Centre culturel . ( le concours a pour thème « Les femmes d'ici et d'ailleurs . Exposition « C'est mon genre » à la Bibliothèque + animations dans les établissements scolaires Exposition « On ne naît pas femme .. » Projection « Les 70 ans de notre mouvement « + débat / animation du Forum des parents / point écoute

Avril
Lundi 3 avril : débat sur la liberté , après la Conférence gesticulée de Julie

Mai
Samedi 20 mai : stand + expo au Salon du livre et de l'enfance à Guignemicourt
20 et 21 mai : Collectif national

Juin
5 et 6 juin : stand au Festival de la BD , pour y présenter les BD des valises pédagogiques . Il faudrait trouver une créatrice de BD qui aurait travailler sur les inégalités, les violences ou le féminisme .
En juin , proposer des actions ( expo / débat ) à la Maison pour tous de Rivery .

Septembre
vendredi 29 et samedi 30 septembre : Journées du Matrimoine 2017
un groupe de travail a commencé à retenir quelques propositions : les femmes en littérature / les femmes scientifiques / les femmes ayant reçu la légion d'honneur / les femmes résistantes, parcours à Camon .

Octobre
Congrès Femmes solidaires à Paris aura lieu le vendredi 13 / samedi 14 et dimanche 14 octobre. Au dernier congrès nous étions 10 de la Somme . Il faudrait maintenir ce nombre . Réserver ces journées dès à présent . Il faut réfléchir dès maintenant au sein du comité et faire remonter nos réflexions et voir qui participera au congrès.

Novembre
Actions dans le cadre du 25 nov, projection du film « Affaire privée » un film de Patric Jean sur les violences conjugales . Autre action possible
Le spectacle « Et pendant ce temps Simone veille « de la troupe du Pompon, partenaire de FS. ( a voir avec Tati )

Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com - dans réunion
commenter cet article
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 13:20

Communiqué de presse


Femmes migrantes : la double peine Stop aux violences et aux discriminations contre les femmes migrantes !


Depuis 2015, l’Europe et la France doivent faire face à la détresse des populations qui fuient la guerre et la misère dans une crise migratoire sans précédent depuis la seconde guerre mondiale. Paradoxalement, elles sont mal accueillies. Jamais leurs mouvements n’ont été si entravés.

À Calais, mais aussi lors de nos accompagnements à leurs côtés, nous avons constaté que les femmes migrantes souffrent particulièrement de cette hostilité des Etats et des sociétés : les discriminations et les violences physiques, psychologiques et sexuelles se cumulent contre elles et leurs voix sont rarement audibles.


De quoi sont coupables ces femmes ? D’avoir fui la guerre ou la misère, les violences ou les périls, traversant des milliers de kilomètres avec leurs enfants pendant plusieurs années ? De chercher à construire une vie pour elles ailleurs que là où elles sont nées ? Lorsqu’elles ne peuvent voyager légalement, les rackets des passeurs et les viols se multiplient. Elles sont au croisement des violences du patriarcat, du capitalisme et des populismes, notamment européens.
Quand enfin elles arrivent, on remet leur liberté en cause en leur refusant un statut autonome dans leurs demandes de papiers. En effet, lorsque les titres de séjour arrivent à leur terme, la possibilité de les faire renouveler dépend de la vie conjugale de ces femmes – même si leur conjoint est violent. Certaines sont victimes des accords bilatéraux de la France avec leur pays d'origine où elles demeurent notamment mineures à vie. Même l’accès à l’emploi, à un logement décent sont difficiles. Travailleuses pauvres et précaires, leurs droits sont facilement bafoués dans l’indifférence générale.


Depuis sa fondation, il y a plus de soixante-dix ans, Femmes solidaires, ONG bénéficiant d’un statut consultatif auprès des Nations unies, est du côté de toutes les femmes. Nul doute que l’extrême droite française tentera une fois encore d’opposer les femmes entre elles – des pauvres à d’autres pauvres, de celles qui travaillent à celles qui ne le peuvent, de celles qui ont un logement, des papiers à celles qui n’en ont pas. Nous refusons ce discours, ces divisions, fermement, fondamentalement.


Stop aux violences et aux discriminations faites aux femmes !
Contact : 01 40 01 90 90    Paris, lundi 21 novembre 2016

Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 20:13
FEMMES SOLIDAIRES de la Somme le 08 11 16
52 rue Vatable, Amiens
03 60 10 55 49
 
Dans le cadre de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, l'association organise
 
un FORUM sur LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES
 
Lundi 21 novembre de 14h à 18h
salle Lucie Aubrac, espace Dewailly à Amiens
 
entrée libre ouverte à toutes et à tous
 
Ce forum ouvert est une démarche participative permettant d'échanger, d'apporter son regard, de participer , de
réfléchir, d'apporter des solutions à la problématique des violences faites aux femmes .
Nous vous invitons à enrichir nos débats de vos expériences en participant à notre forum qui, nous l'espérons,
débouchera sur des propositions concrètes . Le succès de ce forum dépendra de l'initiative et de la participation
de chacune et de chacun .
Nous vous remercions de bien vouloir diffuser cette information et de vous inscrire aux ateliers de votre choix.
Bien solidairement
Pour Femmes solidaires de la Somme
La présidente: Anne Marie Queulin
 
Pour une organisation optimale de cette journée, nous vous remercions de nous signaler votre participation :
soit par mail : femmes.solidaires80@laposte.net
soit par courrier: Femmes solidaires 52 rue Vatable, Amiens, 80090
soit par téléphone au 03 60 10 55 49
 
 
 
NOM :..........................................................................Prénom: …............................................................
TEL: …...............................................
MAIL: …....................................................................................................................................................
Je participerai au Forum le lundi 21 novembre 2017, de 14h à 18
 
O ATELIER 1 : Les violences faites aux femmes d'ici et d'ailleurs
 
O ATELIER 2 : Le harcèlement moral et sexuel au travail
O ATELIER 3 : Le harcèlement à l'école
 
14h 15 : accueil
14h 30 : introduction et début des ateliers
17h : restitutions des ateliers et conclusion
Un moment convivial clôturera le forum
Repost 0
Published by femmesolidairesomme.over-blog.com - dans action
commenter cet article

Qui Sommes Nous ?

  • : Le blog de femmesolidairesomme.over-blog.com
  • Le blog de femmesolidairesomme.over-blog.com
  • Contact

Nous rejoindre

 

ad   adhérez

Notre association vit pour l’essentiel de la participation financière des personnes adhérentes.

Votre contribution libre ( à partir de 10€ ) est nécessaire pour la réussite de nos actions .

 

D    devenez bénévoles

Ponctuellement ou régulièrement, en fonction de vos motivations et disponibilités, vous pouvez contribuer à nos actions.

 

So   soutenez nous par vos dons

Vous pouvez nous faire parvenir vos dons ( donnant droit à une réduction d’impôts )

par un chèque libellé au nom de Femmes solidaires , au 52 rue Vatable, 80000 Amiens.

femmes solidaires de la Somme

Le comité de la Somme de FEMMES SOLIDAIRES est un mouvement féministe, pour toutes et tous , reconnu d’éducation populaire, composé uniquement de bénévoles d’origines sociales , culturelles et politiques diverses .

FEMMES SOLIDAIRES agit :

Po   - pour  faire reculer le sexisme et le racisme , les violences , la féminisation de la pauvreté , les discriminations .

Po   - pour faire avancer le droit à la contraception, à l’IVG , à la santé pour toutes , le droit et l’accès à l’emploi et l’égalité des femmes et des hommes .

 

FEMMES SOLIDAIRES défend les valeurs fondamentales de LAICITE, de MIXITE, d’EGALITE , pour les droits des femmes , de PAIX et de LIBERTE .

 

Nous contacter

Femmes solidaires de la Somme

 

52 rue Vatable

8000 Amiens

Tél : 03.60.10.55.49.

Nos permanences

Nos permanences d’écoute et d’information

Pour écouter, conseiller, orienter les femmes, en les rendant actrices de leur vie dans la connaissance et le respect de leur droit .

En toute confidentialité , lors de nos permanences :

Su  sur rendez- vous , en téléphonant au  03 60 10 55 49

 

Le  

Nos actions

Nos actions dans la Somme

FEMMES SOLIDAIRES de la Somme

An - anime une soirée-débat mensuelle : le 1er lundi du mois à 19H au local 52 rue Vatable, Amiens

As - assure des permanences d’écoute et d’information

Rr - rencontre les femmes sur le terrain

In - interpelle les pouvoirs publics et les élu-e-s

Ss - sensibilise et informe les travailleurs sociaux , les enseignants , les professionnels de santé

Tr - travaille auprès des jeunes , pour une éducation non sexiste et non violente dès le plus jeune âge

E   - encourage les femmes à devenir actrice de leurs droits

M  - parraine des fillettes éthiopiennes pour lutter contre l’excision

O   - organise des journées de formation et anime des conférences

V   - veille sur l’actualité juridique.

Nos projets

Projet de Femmes solidaires de la Somme :

 

Éducation non violente et non sexiste au collège
Réalisations d'affiches PAR et POUR des collégiens
pour promouvoir des relations de respect, de mixité, d'égalité, de solidarité
entre les filles et les garçons

 

PROJET de FEMMES SOLIDAIRES , comité de la Somme

2017


1er Semestre :

 

 
Campagne « Si j'étais élue »

 

Questionnaire : à vos stylos, laissez nous un commentaire !

« Si j'étais élue, quelles seraient les
premières mesures que je prendrais ?"
 
Une action de proximité d'éducation populaire .
 A la rencontre des femmes pour recueillir leurs paroles au sujet :« Si j'étais élue, quelles seraient les
premières mesures que je prendrais ? « .
Des femmes de tous âges , de tous milieux sociaux, rurales et citadines NB : chaque femme doit mentionner : le prénom, l'âge , la profession .
 
La parole de ces femmes constitueront un programme qui sera présenté aux différents candidat-e-s aux élections
présidentielles et législatives.
Comme nous l'avions fait dans une campagne sur la précarité des femmes, nous envisagerons peut être de
réaliser un recueil avec ces paroles de femmes .
 
2ème semestre :
 
Journées du Matrimoines
 
 vendredi 29 / samedi 30 / dimanche 31 septembre 2017
 
Nos objectifs :
mettre en valeur l'histoire des femmes dans différents domaines , des femmes d'Amiens, des femmes samariennes, des femmes picardes et d'ailleurs .
Amener les femmes des quartiers prioritaires à participer à ces journées.
 
Pour 2017, nous avons retenu 3 axes : les femmes dans la littérature / les femmes dans l'histoire / les femmes
autour du textile .
 
Les femmes dans la littérature
Psence d'auteures dans les librairies + une vitrine consacrée à des productions de femmes .
 
Organisation d'une rencontre littéraire pour désigner des textes d'auteures que nous pourrions proposer pour
l'épreuve de français du bac .
 
Les femmes dans l'histoire
Lieu : à Camon
Parcours urbain autour des femmes résistantes et femmes déportées à Ravensbruck
Présentation de notre exposition « La force des femmes « 8 thématiques développées à partir des réalités
historiques du camp de Ravensbruck.
 
Noms de rues : Camon compte déjà des rues avec des noms de femmes ( rue Danielle Casanova/ Louise
Michel/ Marie Curie / rosa Luxemburg/ Émilie Debrie/ Lucie Aubrac . Spectacle, expo...
 
 
Les femmes autour du textile
 
Des ateliers de couture à l'histoire du travail des femmes dans les filatures, teintureries à Amiens et plus particulièrement dans
le quartier St Leu. Cf.Expos, ateliers...